Utiliser les bons mots pour bien communiquer

Communiquer, c’est faire rêver !

Le poids des mots dans la communication est important. Les formulations de phrases et le choix des mots utilisés induisent automatiquement une réaction inconsciente chez votre lecteur.

Des formulations à connotation négative peuvent produire l’effet inverse à celui que vous recherchez. Votre discours doit toujours transmettre clarté, confiance et crédibilité. Il doit convaincre et inciter vos lecteurs à passer à l’action.

Les 4 phrases à bannir absolument de vos écrits

Numéro 4 : pas de souci !

mots communication negative clermont ferrandOn retrouve cette formulation souvent dans ce genre de slogan : “ Pas de souci, nous avons la solution ! ”
Automatiquement, votre lecteur va penser qu’il y a un souci.  En écrivant cela, vous mettez votre lecteur dans une mauvaise disposition émotionnelle et mentale. Cette formulation négative attire l’attention de votre lecteur sur un aspect négatif (le souci), au point d’oublier l’aspect positif de votre phrase (il y a une solution).

Numéro 3 : ne pensez-vous pas…

mots communication negative clermont ferrandCette phrase révèle un manque d’assurance et induit, là encore, une émotion négative.
Imaginez votre banquier qui vous dit “ Ne pensez-vous pas que ce serait un bon investissement ? ” Ça vous inspire confiance cette phrase ?
Inconsciemment, vous allez imaginer que cet investissement représente un danger… Alors, si vous écrivez “ ne pensez-vous pas que ce logiciel vous gagnera du temps ? ”, votre futur client aura du mal à être convaincu de l’aspect positif de ce nouveau logiciel.

Numéro 2 : petit

mots communication negative clermont ferrandPetit…  En France, nous aimons bien envoyer des petits mails ou des petits messages, quand on est étudiant on fait des petits boulots, on emploie des petites mains pour des tâches ingrates… Et aujourd’hui, sur les réseaux sociaux, on demande un “petit” like.
L’emploi de ce mot induit là aussi une communication négative dans l’esprit des gens.  Si vous envoyez un petit message, attendez-vous à recevoir une petite réponse… Voire pas de réponse du tout !  Pourquoi votre interlocuteur devrait t-il se rendre compte de lui-même de l’importance de votre message si vous le qualifiez vous-même de petit ?

 

Numéro 1 : n’hésitez-pas

mots communication negative clermont ferrandCette expression mérite une palme d’or. Vous la voyez écrite au moins une fois par jour.
Je me suis amusée à la saisir sur Google : 1 030 000 résultats !
C’est dire si cette formulation négative a le vent en poupe… Et encore, dans ces résultats, ne sont pas comptabilisés tous les posts des réseaux sociaux qui se terminent par un “ n’hésitez-pas à partager “.
Il s’agit ici d’une double négation à la fois dans le terme mais aussi dans la forme grammaticale.
Quand vous écrivez “ n’hésitez-pas ”, le cerveau reçoit d’abord “ hésiter ”. À coup sûr, l’inverse de l’effet recherché !

Comment écrire autrement pour obtenir un résultat positif ?

C’est bien beau tout ça, mais, me direz-vous, par quoi pouvez-vous remplacer le “ ne pensez-vous pas ” ou le jus“ n’hésitez-pas ” ?

Il est difficile de se débarrasser en un seul jour de ses tics de langage. Dans un premier temps, prenez-en conscience et éliminez-les petit à petit de votre communication. Le résultat arrivera rapidement.

Une formulation positive va fixer l’attention de votre client sur l’aspect positif de votre offre. Ce sera ainsi plus facile de le convaincre et de le faire passer à l’action.

Utilisez la forme affirmative, voire impérative ! Préférez des termes à la signification positive !

Reprenons, l’exemple de notre banquier. Pour rassurer un futur client, il est plus utile de dire :  “ Cette stratégie d’investissement est très intéressante à moyen terme. Je vous la conseille vivement ! ” plutôt que “ ne pensez-vous pas…”

Plutôt que “ n’hésitez-pas ”, employez un verbe d’action :  “ partagez ce message ”, “  likez cette communication ”,  “ participez au concours ”,  “ joignez-vous à nous ”
Les verbes d’action dans la langue française sont nombreux. Ils seront un incitatif à l’action pour votre lecteur car la formulation positive crée une dynamique orientée dans le bon sens. Celui de ce que vous voulez obtenir.

Changez votre façon d’écrire et passez à l’action aujourd’hui !

Lire aussi : comment écrire un bon article pour votre blog